Bien choisir son désherbeur

Electrique ou thermique ? Comment bien choisir son désherbeur.

Les désherbeurs électriques

Dans la catégorie du désherbage thermique on retrouve deux familles, les appareils électriques ou à gaz. Comment choisir ?

Avantages des appareils électriques :

  • Le coût, entre 20 et 100€
  • Ils consomment autour 2 kW/h (~0.35 €/h pour un prix du kW/h à 0.174€)
  • Ils sont légers, moins de 2 Kg

Inconvénients :

  • Ce ne sont pas des appareils pour un usage professionnel
  • Utilisation déconseillée sous la pluie ou terrain humide (risque de choc électrique)
  • Ils sont moins efficaces par temps de vent
  • Zone d’action limitée à 1 plantule
  • Le rendement est faible
  • Besoin d’une rallonge adaptée
  • Convient pour les petites surfaces uniquement
  • Temps de montée en température variable de 5 à 45 secondes
  • Champ électromagnétique, déconseillé en cas d’implant médical
  • La buse doit être en contact avec le sol, manque de visibilité sur le travail réalisé

Avantages des appareils RIPAGREEN® :

  • Conçu pour un usage intensif professionnel
  • Zone de chauffe de 40cm de large à l’arrêt
  • Travail sur 2M de large avec le harnais à l’arrêt
  • Autonomie de déplacement même dans des zones escarpées ou très étroites (voir kit Mobility)
  • Différents Kits avec chariot ou enrouleur(s) adaptés à chaque usage pour une meilleur ergonomie
  • Travail sous la pluie et par temps de vent
  • Pas plus de 2-3 secondes de passage par zone de 40cm
  • Rendement d’environ 3500m²/h
  • Dispositif de sécurité renforcé grâce au détendeur double sécurité

Inconvénients :

  • Consommation entre 3.06 et 4.1 Kg/h pour un usage d’une heure en continu (sans lâcher la poignée ~ 8.26€ et 11.07€ / heure)
  • Consommation moyenne 2 Kg/h (~5.4€/h)
  • Givrage des bouteilles de gaz
  • Fréquence de passage régulier obligatoire

Quelles sont les autres solutions de désherbage thermique ?

Les chalumeaux à flamme directe

  • Avantages :
    • Prix d’achat économique, entrée de gamme à partir de 50€
  • Inconvénients :
    • Sécurité, manchon risque de forte brulure
    • Difficulté de maitriser la flamme, longue et molle
    • Départ de feu
    • Brule les herbes à la place du choc thermique nécessaire
    • Rendement : surface traitée vs consommation de gaz …
    • Fréquence de passage régulier obligatoire

L’infrarouge

  • Avantages :
    • Conçu pour un usage intensif professionnel
    • Couvre une zone de 15 à 80cm à l’arrêt suivant les modèles
    • Rendement de 850 m²/h à 3750 m²/h pour les plus larges modèles
    • Consommation de 2.5 Kg/h à Kg/h
    • Travail sous la pluie
  • Inconvénients :
    • Se déplace sur terrain plat uniquement
    • Ne convient pas lors de fort vent, risque étouffement flamme
    • Pas de coupure gaz si la flamme s’éteint sur certain modèle
    • A utiliser uniquement sur des surfaces pavées, route, trottoirs …
    • Passage restreint à la largeur minimum du produit (15, 25, 40, 80cm…)
    • Ne convient pas aux endroits difficiles d’accès type escaliers, monter et descendre les trottoirs, inters tombes …
    • Manque de visibilité sur la zone chauffée
    • Surchauffe au bout de 5 sec immobiles
    • Flamme veilleuse sur les petits modèles
    • Fréquence de passage régulier obligatoire

L’eau chaude ou vapeur d’eau

  • Avantages :
    • Pas de risque de départ de feu
    • Eau de pluie
    • Inconvénients :
    • Le cout de la machine entre 50 000 et 100 000€
    • Eau filtrée…
    • Entretien des moteurs et prix des pièces
    • Ne passe pas sur tous les terrains
    • Espace de stockage important
    • Consommation d’autres combustibles pour la chauffe de l’eau
    • Fréquence de passage régulier obligatoire
    • Autonomie eau 1h
    • Temps de remplissage de l’eau pour 1000L + temps de trajet…

Quelle est la fréquence de passage ?

S’il y a un point noir dans toutes les solutions de désherbage non chimique, c’est la fréquence de passage. Pendant la mise en service il vous sera expliqué la meilleure méthode à employer pour gagner en efficacité.

Cela sera valable pour toutes les solutions alternatives existantes. Comptez une dizaine de passages par an en moyenne. Le climat local, pluie, soleil, température, fera varier à la hausse ou à la baisse ce nombre.

L’objectif est donc de le faire régulièrement mais dans de bonnes conditions de travail. Le confort, l’ergonomie et le rendement des outils sont donc ce qui est à privilégier.

Les premières années, il faudra passer plus souvent pour épuiser le nombre de graines dans le sol.

Que ce soit l’eau ou la chaleur, le premier passage réveillera certaines graines en dormances. Un deuxième passage rapproché sera très important pour gagner en efficacité.

Il est intéressant d’avoir un repère près de chez soi pour observer à quelle vitesse les mauvaises herbes repoussent afin d’intervenir le plus tôt possible sur vos chantiers et traiter la plante quand sa racine est la plus petite. Vous pourrez alors vous en débarrasser dès le premier passage.

Évidemment, le vent et les oiseaux ramèneront toujours de nouvelles graines mais la fréquence et le nombre de passages se réduiront d’année en année au fur et à mesure de votre utilisation.

Ça peut aussi vous intéresser

Soirée des 100 ans
28Juil2022 SOIRÉE DES 100 ANS

100 ANS ÇA SE FÊTE ! Comme certains le savent peut-être, notre entreprise, fondée en 1922, fête cette année ses 100 ans. Nous avions donc choisi de célébrer cet anniversaire […]

> En savoir plus
Les pack désherbeurs
02Juin2021 Quelle maintenance pour les outils ripagreen ?

La problématique de nombreux dispositifs  de jardinage ou désherbeurs  est la nécessité de réaliser un entretien régulier pour assurer le bon fonctionnement de ceux-ci. Les outils Ripagreen® ne nécessitent que très […]

> En savoir plus
18Jan2024 Les détendeurs SECURIPACK – La sécurité au cœur de l’innovation

Les détendeurs SECURIPACK pour nos lances thermiques RIPAGREEN®  Les détendeurs sont des dispositifs essentiels pour garantir la sécurité et l’efficacité lors de l’utilisation de gaz dans diverses applications. Ils permettent […]

> En savoir plus